Mieux-être, savoir-faire, performance
menu close menu

Les ventouses, c’est quoi au juste et qu’est-ce que ça fait?

La thérapie par les ventouses est la forme la plus ancienne et la plus globale des traitements  dans l’histoire de l’humanité. Il y a plus de 1500 ans AV JC, les Egyptiens, les Asiatiques et les indigènes utilisaient des os, du bois, des cornes d’animaux, du bamboo, des coquillages, des noix ect… Des dessins archéologiques gravés dans de la pierre ont été retrouvés, prouvant ainsi son utilisation dans les régions de l’Asie, l’Égypte, Russie, Roumanie, Grèce, Tibet, Tribues des Îles Pacifiques, Écosse, Amérique et Nations Islamiques, pour ne nommer que celles-là. Depuis longtemps , les ventouses font partie intégrale de la médecine chinoise.

Il y a 2 grandes familles de bienfaits : l’étirement des tissus et la désintoxification des déchets métaboliques.

Les ventouses, de par leur pression négative (succion) créent un étirement au niveau de la peau, du fascia, des fibres musculaires… Cette méthode relâche les tissus les plus rigides, draine les excès de fluides et toxines, assouplie les adhésions, décolle les tissus connectifs et restaure la circulation sanguine sur la région traitée. Le relâchement  myofascial est direct et sa restructuration est possible suite à quelques traitements. De plus, il n’y a aucune forme de stimulation lymphatique et de drainage, au niveau des thérapies manuelles, qui approche les résultats, à la vitesse obtenue, par la succion des ventouses.

Elles diminuent la pression atmosphérique sur les tissus, ce qui permet de créer de l’espace entre les structures sous-jacentes, d’activer les arc réflexes musculaires qui détendent les tissus contractiles et de briser les adhérences et restrictions qui retiennent les structures myofasciales qui limitent nos mouvements. On se sent donc plus détendus, plus flexibles, plus ‘’lousse’’ etc…

En attirant à la surface du corps les toxines, déchets métaboliques, acide lactique, vieux sang non oxygéné (bleu), les ventouses désintoxifient le site traité, c’est pourquoi, si elles sont laissées stationnaires, elle peuvent créer des marques passant du rouge pâle au bleu-mauve foncé, dépendant du niveau de toxicité de la personne et du bon fonctionnement de son système à évacuer les toxines. Ces marques disparaissent normalement en quelques jours voir une semainr et dans certains cas plus rares, après 2 semaines.

Ce processus amène les excès de fluides et ls toxines stagnants dans les tissus à la surface du corps, qui, lui, n’a plus qu’à les évacuer. Ceci renforcit donc  le métabolisme de guérison des tissus et améliore la circulation sanguine et lymphatique (système d’éboueurs du corps) et diminue la congestion intra musculaire et articulaire.

Finalement, les ventouses ont tellement de bienfaits notables entre autre de faciliter l’excrétion de l’acide lactique et des toxines dans les muscles afin d’accélérer la récupération après l’exercice ou suite à une blessure, diminuer l’inflammation, relâcher les adhérences et les restrictions entre les tissus en augmentant ainsi notre amplitude de mouvement et notre flexibilité, assouplir les cicatrices et leur effets restrictifs sur les facias, améliorer l’apport nutritionnel et d’oxygène aux tissus, améliorer la digestion et les problèmes gastro-intestinaux, aide au développement de masse musculaire et à une meilleure définition des muscles dans sa condition physique, etc… pour ne nommer que celles-là.

Personnellement, j’utilise plus souvent qu’autrement ces 3 sortes de ventouses:

Baguanfa (ventouses de silicone ou de caoutchouc)

Kangzhu (en plastique avec une pompe) qui peuvent être utilisées avec ou sans aimants biomagnétiques

Haci (petites ventouses qui travaillent à des points précis avec le biomagnétisme des aimants, idéal pour traiter des régions inflammées, fragiles et/ou en phase aigüe, puisque leur succion n’est vraiment pas très intense

Il existe beaucoup d’autres sortes de ventouses bien évidemment. Les 2 autres sortes que je possède sont les ventouses Bell (en cloches de verre) que j’utilise plus souvent au niveau du visage et de la mâchoire pour entre autre des problèmes madibulo , de ainus, de maux de tête, etc…

 

Firecups (en vitre activées par le feu)

Très efficace pour:

  • Asthme et problèmes respiratoires
  • Problèmes de digestion
  • Constipation
  • Haute pression artérielle
  • Diabète
  • Problèmes de nerf sciatique
  • Insomnie
  • Anxiété
  • Fatigue
  • Oedèmes
  • Entorses
  • Blessures sportives
  • Cellulite
  • Tensions et douleurs musculaires
  • Migraines et maux de tête
  • Fibromyalgie
  • Rhumatismes, arthrite et arthrose
  • Problèmes menstruels
  • Courbatures musculaires
  • Syndrômes des jambes lourdes
  • Ostéoporose
  • Syndrômes des loges
  • Maux de dos
  •  Tendinites
  •  Capsulites
  •  Bursites
  • Récupération post-opératoire
  •  Cicatrices
  • Fasciite plantaires
  •  Périostites
  • Douleurs aux hanches
  • Apparence de la peau
  • Flexibilité musculaire
  •  Whiplash
  • Syndrômes rotuliens ou fémoro-patellaires
  •  Torticolis
  • Syndrômes de la bandelette ilio-tibiale
  • Syndrômes du cancal carpien
  • Épicondylites (tennis elbow et golf elbow)
  •  Crampes
  •  Claquages
  • Etc…

 

par Marie-Claude Légaré
Masso-kinésithérapeute en thérapie sportive et posturale, spécialiste FST et ventouses

 

Réservations en ligne sur le bouton « Réserver maintenant » de ma page facebook ou sur la page d’acceuil de www.massotherapiesportive.ca

Réservations par téléphone ou pour être sur la liste d’attente au 450-818-9466

 

—> Pour les thérapeutes désirant suivre mes formations de plusieurs niveaux sur la technique des ventouses, cliquez sur l’onglet “enseignement” de ce site web.

Abonnez-vous à ma chaîne Youtube

pour ne rien manquer des capsules vidéo et suivez moi sur Instagram

 

18-01-17 | 0 comments | in Pathologies et traitements

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*