Mieux-être, savoir-faire, performance
menu close menu

Comment bien choisir son oreiller?

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Des douleurs dorsales ou cervicales, des raideurs dans la nuque, voire des migraines au réveil, peuvent être, entre autre, un signe que votre oreiller n’est pas adapté. Ergonomiques, cervicaux ou traditionnels, en latex, duvet ou en mousse à mémoire de forme, de nombreux modèles d’oreillers vous sont aujourd’hui proposés. Comment choisir le modèle qui nous convient le mieux? Il y a 2 grandes catégories : ceux qui ont une forme (anatomiques ou ergonomiques) et ceux qui n’en ont pas (traditionnels ou classiques). Je recommande presque jamais l’oreiller anatomique puisqu’ils sont préformés et conviennent à une seule position bien précise, donc, comme on bouge souvent pendant notre sommeil, ils deviennent très vite mal adaptés et inconfortables. Je ne les recommande que pour les gens ayant un problème particulier.

Ils sont toujours de plus en plus confortables et mieux adaptés aux douleurs engendrées par nos activités de la vie quotidienne. Plus qu’un accessoire de literie, outre le maintien de la nuque, de la tête et du cou pendant le sommeil, les oreillers ne devraient avoir qu’une fonction essentielle : vous faire passer des nuits agréables vous permettant une récupération optimale. C’est important pour avoir une nuit reposante car cela a des conséquences sur notre énergie et notre état physique au réveil. C’est la continuité du matelas. Ce qu’il faut savoir, c’est que plusieurs facteurs devront être pris en considération afin de faire le meilleur choix possible pour vous comme entre autre votre morphologie, votre âge, votre position de sommeil, vos problèmes physiques, etc…

Fichier 16-04-13 09 52 27

RÈGLE n°1 : Lorsque votre tête repose sur l’oreiller, veillez à ce qu’elle se situe dans le prolongement de la colonne vertébrale pour ne créer aucune tension cervicale ou dorsale. Pour cela, choisissez l’épaisseur de votre oreiller en fonction de votre carrure. Si vous avez les épaules larges, optez pour un modèle épais, surtout si vous dormez sur le côté. L’oreiller va venir combler le creux de la nuque et éviter une compression au niveau de l’épaule. À l’inverse, pour les gabarits menus, aux épaules étroites, le modèle doit être plus mince. Comme je suis un petit format de 4’11, me voici avec mon oreiller mince et on peut voir que je suis positionnée de façon à ce que ma tête reste dans le prolongement de ma colonne. (Hey oui, même ma literie est aux couleurs de Massothérapie Sportive Marie-Claude Légaré !!!)

Fichier 16-04-13 09 04 43

LES DIFFÉRENTS MODÈLES

L’oreiller en latex est souple (CELLE QUE J’UTILISE)
Sa mousse est naturellement dense et élastique. Il présente l’avantage de ne pas se déformer. Hautement résistant, antibactérien et antiallergique, sa texture permet une aération optimale pendant la nuit pour éviter l’humidité. Ainsi plus hygiénique, il permet également un parfait maintien. Il a une durée de vie d’environ 10 ans. Le latex 100% naturel est quant à lui biodégradable et ainsi plus respectueux de l’environnement.

oreiller latex

L’oreiller en duvet est naturel
Traditionnellement garni de duvet d’oie ou de canard, ou encore de plumettes, il est élastique et assure un gonflement compact, confortable et douillet. Il est idéal si vous changez souvent de position la nuit. D’une grande capacité de régulation thermique, ce type d’oreiller est respirant. En absorbant la transpiration pendant la nuit, il est également hygiénique et facile d’entretien en l’aérant régulièrement à l’extérieur au soleil. On doit les tapoter souvent mais ils retrouvent rapidement leur forme. Ils durent 5 à 8 ans. S’il pouvait par le passé être déconseillé aux personnes allergiques ou asthmatiques, sachez qu’il existe aujourd’hui des oreillers anti-acariens.

oreiller duvet

L’oreiller bio
C’est une catégorie à part, soit on aime, soit on déteste. Garni de balles d’épeautre ou en écailles de sarrasin, il a fait son apparition sur le marché et connaît un vif succès. Grâce à son garnissage spécialement adapté et souvent utilisé dans un but thérapeutique, cet oreiller très confortable présente l’avantage de se fondre à toutes les morphologies et à chaque changement de position la nuit. On peut ajuster l’épaisseur de l’oreiller en ajoutant ou en enlevant soi-même des écales. Écologique et peu couteux, il soutient aussi idéalement la nuque. Léger, il laisse passer l’air et régule la température du corps sans risque d’accumulation de la chaleur et est très facile d’entretien. L’effet de relaxation est maximum. Seul le bruit du matériau peut déranger certaines personnes plus ou moins sensibles.

oreiller sarrasin

Oreiller à mousse mémoire
La mousse à mémoire de forme, ou mousse viscoélastique, a été conçue à l’origine pour la NASA dans le but d’assurer le confort des astronautes. Sensible à la chaleur et au poids, l’oreiller adopte la forme de la tête et du cou. Il est donc important de se coucher dans la bonne position. Il se présente en densité faible ou forte, et dure environ 10 ans seulement s’il est de très bonne qualité sinon, environ 5 ans.

Matelas-Special-Memoire-De-Forme-Pour-Canape-Salon-Convertible-Lit-Coffre-RAPIDO-4

L’oreiller en polyester (ou en fibres de rembourrage, rembourrage synthétique, microfibres)
C’est celui qu’on trouve le plus souvent dans le commerce. On doit le remplacer chaque année ou maximum aux deux ans. Il est probablement le moins coûteux, mais, votre tête et votre cou ont besoin d’un bon soutien, optez plutôt pour un autre type de rembourrage puisque le changer chaque année reviendra environ à un montant similaire après quelques années que si vous aviez acheté un meilleur oreiller dès le départ, quoiqu’un peu plus coûteux sur le coup. C’est l’oreiller que je recommande le moins.

oreiller-dehoussable-soie-et-polyester-blanc-48536_134703

SELON VOTRE POSITION DE SOMMEIL

Si vous dormez sur le dos
Il est essentiel de veiller à choisir un oreiller bas, ferme et souple. Ne le choisissez pas trop volumineux pour que votre tête et votre colonne soient bien alignées avec un soutien optimal et assurez-vous qu’il soit moelleux et souple. L’oreiller à mémoire de forme est vivement conseillé

Si vous dormez sur le côté
Choisissez plutôt un oreiller haut et ferme pour qu’il ne s’affaisse pas pendant votre sommeil. Ni trop épais, ni trop fin, il doit assurer une détente des muscles et un soutien de la tête et des épaules.

Si vous dormez sur le ventre
Cette position est peu recommandée, sauf si vous utilisez un oreillersupplémentaire qui servira à surélever votre ventre et ainsi éviter des douleurs cervicales et des tensions musculaires au réveil. Choisissez un modèle fin, souple, plat et peu volumineux. L’oreiller bio est idéal pour cette position de sommeil.

Bref, savoir choisir son oreiller ne relève pas d’une science exacte: il faut en essayer jusqu’à ce qu’on trouve le bon. Bonne nuit !

Fichier 16-04-13 09 03 54

Vous AIMEZ? Svp PARTAGEZ
MERCI

par Marie-Claude Légaré
Massothérapeute en thérapie sportive

13-04-16 | 0 comments | in Blogue, Trucs et conseils

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*